Affaire Lagarde : scandaleux et révoltant L’urgence d’une autre politique

C’est avec stupeur et consternation que j’ai appris la non-condamnation de l’ex-ministre et aujourd’hui directrice générale du FMI Christine Lagarde, dans la gestion de l’arbitrage à 400 millions d’euros entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Alors que pourtant la Cour de justice de la République l’a reconnu coupable de « négligences », celle qui participe à la cure d’austérité du peuple grec est dispensée de peine du fait de « sa réputation internationale » !

En d’autres termes, « circulez, il y a rien à voir » !

Comment ne pas être indigné devant pareil mascarade quand, dans le même temps, une caissière d’Auchan se fait licencier pour avoir « volée » 0,85 €.

Cette justice à deux vitesses, injuste et écœurante, doit cesser !

Je réaffirme l’urgence de lutter contre ce système faible avec les riches et fort avec les pauvres. C’est pourquoi, il est indispensable de mener une autre politique, résolument déterminée à combattre le monde de la finance et l’injustice sociale et fiscale, à travers des mesures telles que :

  • la lutte contre l’évasion fiscale qui fait perdre chaque année 80 milliards d’euros à notre pays,
  • le doublement de l’ISF et la taxation à 100 % au-dessus de 400 000 € de revenus nets par an (0,1 % de la population française concernée),
  • une hausse conséquente du SMIC à 1800 € brut

Julien Giraudo,
Responsable PCF 1 ère circonscription.

By | 2016-12-22T11:22:34+01:00 22/12/2016|