Grève Bayer

Grève Bayer – Non, il n’est pas encore illégal en France de lutter pour ses droits et revendiquer des meilleures conditions de travail, un salaire qui permette de vire dignement et d’être solidaire !

Malgré la tentative de la direction de l’entreprise bayer de faire déclarer le piquet de grève sur le site de Villefranche illégal, les militants CGT et les grévistes ont obtenu gain de cause lundi au Tribunal d’instance. La section PCF Villefranche-Beaujolais salue le courage des salariés grévistes dans la lutte en cours chez Bayer.

Ils nous montrent que le capitalisme n’a pas encore gagné et que des voix s’élèvent encore contre ce système inégalitaire.
Nous déplorons la décision de la DIRRECT dans le dossier en cours dans le cadre du licenciement de Gaëtan, qui devance les attentes de la direction de l’entreprise en développant de nouveaux motifs qui n’avaient pas été mis en avant par l’employeur, et se prononçant le licenciement.

Cependant, loin d’avoir entamé le moral des grévistes, après l’annonce de la décision de licenciement, nous les retrouvons plus motivés encore dans leur lutte !

Dans les prochains jours, à leur demande devrait avoir lieu une concertation, dont la direction a souhaité écarter les motifs qui sont au cœur de ce mouvement social. Pour la direction, les négociations salariales et le licenciement du délégué CGT ne devraient pas être abordés, les salariés ne l’entendent pas de cette oreille.

Nous retrouvons ici, les méthodes Macroniennes pour le simulacre de « grand débat », tout peut être abordé, sauf les sujets qui intéressent.

La lutte continue donc et les communistes continueront à soutenir la lutte légitime de ces salariés pour leur dignité, leur droit à vivre de leur travail et la solidarité entre travailleurs !

Téléchargez le communiqué de presse

By | 2019-02-28T15:10:30+01:00 28/02/2019|