L’inventeur de la machine à coudre natif de l’Arbresle

Le musée Barthélemy-Thimonnier d’Amplepuis (Rhône) possède la première collection publique de machines à coudre en France. De celle de Barthélémy Thimonnier de 1830 à l’ordinateur de couture des années 2000.

L’inventeur de la machine à coudre Barthélémy Thimonnier est né le 19 août 1793 à l’Arbresle. Ainé d’une famille de 7 enfants, il s’installe en 1823 à Saint-Etienne après des études au séminaire Saint-Jean à Lyon. En 1829 il met au point le premier métier à coudre avec l’aide d’Auguste Ferrand, ingénieur des mines. Le brevet de l’invention sera délivré le 17 juillet 1830. Le premier atelier mécanique de confection sera créé la même année avec la production d’uniformes pour l’armée. Craignant pour leur emploi, des ouvriers en colère vont le détruire. Déçu, Thimonnier repart à Amplepuis où il s’installe comme tailleur. D’autres brevets vont suivre pour améliorer sa machine. Son invention, pourtant primée, peine à percer sur le marché. Il meurt à 63 ans, sans un sou.

By | 2016-10-25T16:10:54+00:00 27/09/2016|