Très forte mobilisation pour défendre les retraites

Ce jeudi 5 décembre, les manifestations pour défendre les retraites ont rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans tous le pays. À Lyon, 35 000 personnes sont descendues dans la rue pour dire « non » au projet rétrograde porté par Macron et son gouvernement (21 000 selon la préfecture).

Les communistes étaient bien évidemment présents dans le cortège pour défendre le système de retraites par répartition, mis en place en 1945 par Ambroise Croizat, ministre du travail et de la sécurité sociale, résistant, syndicaliste, communiste.

Nous ne sommes pas dupes

Le projet de réforme des retraites présenté par Macron et son gouvernement n’a rien d’original : comme tous ceux qui l’ont précédé depuis près de 30 ans, il consiste en une attaque caractérisée de notre système de retraites.

Changement du mode de calcul, création d’un « âge pivot », toutes ces prétendues innovations vont dans le même sens : celui de l’allongement du temps de travail et de la baisse du montant des pensions, bref, un nouveau recul pour nos retraites.

Une autre réforme est possible

Le Parti communiste français reste attaché aux principes fondamentaux de notre modèle social, hérité de la Résistance : solidarité, universalité, unicité, démocratie. Dans cet esprit, nous opposons au programme anti-social du gouvernement une proposition de réforme vraiment progressiste, un système simplifié et unifié, garantissant :

  • des pensions garanties et revalorisées ;

  • un mode de calcul plus juste, prenant en compte les périodes de formation, d’inactivité, d’implication familiale.

Ce n’est qu’un début

Cette journée du 5 décembre est une réussite, qui inaugure de manière très positive le mouvement de grève contre le projet de réforme du gouvernement. Nous appelons à maintenir la pression en participant dès demain à la manifestation qui partira à 11h30 place Jean Macé à Lyon.

By | 2019-12-05T21:56:54+01:00 05/12/2019|