Urgence climatique : assez de bla-bla, il faut passer aux actes !

Le 15 mars les jeunes, et le 16 mars à l’appel de « l’affaire du siècle », de grands moments de mobilisation citoyenne exigeront des actes concrets et rapides pour sauver le climat.

Le PCF appelle chacun.e à contribuer au succès de ces initiatives et sera présent aux mobilisations du 15 et du 16 mars.

Il y a urgence. La France continue de voir ses émissions de gaz à effet de serre progresser. Et, bien qu’il se réfère constamment aux accords de Paris, le gouvernement ne prend pas la mesure du problème et poursuit sa politique régressive.

Il faut des mesures vigoureuses pour changer le système. Ces mesures courageuses et nécessaires s’opposent aux intérêts financiers de lobbys et multinationales. Il faut une révolution pour changer le système qui soit à la fois écologique et sociale !

Pour amorcer ce changement de système, le PCF propose quelques mesures d’urgence immédiates : taxation du kérosène, gratuité des transports en commun, rénovation thermique d’un million de logements et bâtiments publics et sortie des énergies fossiles.

L’Europe doit décider un plan de grands travaux pour développer le transport ferroviaire, fret et passager.

Toutes ces mesures sont facilement finançables par exemple en taxant exceptionnellement les bénéfices des compagnies pétrolières ou en prenant plusieurs milliards d’€ sur le budget des armements nucléaires français pour financer la transition écologique.

Avec de la volonté politique, on peut sauver le climat !

Parti communiste français,

Paris, le 14 mars 2019.

By | 2019-03-14T17:42:07+01:00 14/03/2019|